Studioradio.fr » Tout sur la santé » Peut on emmener une cigarette électronique en avion ?

Peut on emmener une cigarette électronique en avion ?

La plupart des fumeurs qui voyagent régulièrement en avion sont tentés d’emporter avec eux leur cigarette électronique. Toutefois, la réglementation est un tant soit peu stricte lorsqu’il s’agit de la présence de dispositifs électroniques dans les airs. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire l’article suivant.

Que dit la réglementation quant au transport des cigarettes électroniques en avion ?

Au cours d’un voyage à l’étranger, les voyageurs doivent conserver leur cigarette électronique dans les bagages à main. En effet, les vapoteuses sont proscrites en soute depuis 2016 suite à la décision de l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale). Cette loi a été établie afin d’éviter les risques éventuels d’inflammation. Plusieurs compagnies aériennes ont été victimes de départ d’incendie et de feux, des incidents critiques et très risqués aussi bien pour les passagers que pour les biens matériels. Bien que la cigarette électronique soit tolérée en avion, il est cependant important de noter que le rechargement durant le voyage n’est pas autorisé, et ce, dans le but de limiter le surchauffage des appareils et dispositifs. Par ailleurs, pour ceux qui possèdent des batteries de rechange, il est important de la conserver correctement dans son emballage d’origine en évitant les mises sous tension.

Il est donc préférable de garder un œil sur la vapoteuse tout le long du voyage en évitant que la cigarette électronique ne se balade sans surveillance dans le sac. Il est donc recommandé de laisser l’appareil au repos jusqu’à destination. Il est à souligner que chaque destination et compagnie aérienne peuvent imposer des règles bien précises concernant le transport et l’utilisation des cigarettes électroniques. De ce fait, certains organismes ne voient pas d’objection à les transporter dans les bagages personnels tandis que d’autres viennent refuser à leurs clients ce privilège. Il sera donc nécessaire de se renseigner avant d’effectuer la réservation en consultant les conditions de la compagnie ou encore, en contactant directement les responsables. Certaines destinations telles que le Brésil et la Turquie n’autorisent pas l’utilisation de cigarettes électroniques sur leur territoire et encore moins dans leur espace aérien.

Quelques rappels à considérer avant d’emporter sa cigarette électronique en avion

Avant de préparer ses bagages pour voyager en avion, certaines règles essentielles doivent être prises en considération quant à l’utilisation et le transport des vapoteuses électroniques. Parmi celles-ci, on retrouve :

cigarette electronique avion

  • La cigarette électronique ne doit pas quitter son propriétaire durant le vol.
  • Les accus et batteries sont strictement interdites en soute.
  • Les liquides peuvent accompagner le voyageur à condition qu’ils soient bien stockés et isolés dans des boîtes en plastique.
  • Le rechargement de la cigarette électronique au cours du voyage est proscrit.

Il est à souligner que vapoter en avion est un acte interdit en vue de la gêne que cela peut occasionner. Les risques de déclenchement des détecteurs de fumées sont par ailleurs élevés. Cette interdiction s’applique à tous les espaces de l’avion. Une fois avoir pris en considération l’ensemble de ces détails, les fumeurs et adeptes de la cigarette électronique pourront voyager sereinement.

Pourquoi la cigarette électronique est-elle interdite dans certains pays ?

Vous avez lu avec attention notre article et vous savez désormais répondre à la question est-il possible de vapoter en avion ? Vous avez également vu que le Brésil et la Turquie interdisaient l’utilisation pur et simple de la cigarette électronique. Sachez d’ailleurs sur ce point que ce ne sont pas les seuls. Les raisons sont très variables d’un pays à l’autre. En Inde par exemple, c’est pour lutter chez les jeunes, contre les risques de dépendance à ce nouveau produit avec des arômes au goût de bonbons. Sachez qu’en Thaïlande vous risquez jusqu’à 10 ans de prison, si vous êtes en possession d’une cigarette électronique. Une française en a fait les frais en janvier dernier et a écopé heureusement de seulement 4 jours de prison.

Finalement, pas moins de 30 pays l’interdisent totalement. Pour complexifier la chose, certains pays comme l’Australie ou le Brésil autorise la cigarette électronique, mais pas les e liquides avec de la nicotine. Aux États-Unis, c’est encore plus complexe car certains États interdisent totalement quand d’autres interdisent seulement les e liquides aromatisés. (Il y a déjà eu 7 décès et plus de 500 cas d’hospitalisation dues à l’utilisation de liquide aromatisé). Bref si vous partez en vacances à l’étranger, renseignez-vous bien si vous ne voulez pas jouer un remake de Midnight Express. Si rien ne vous l’interdit, n’hésitez pas à faire votre stock sur Kumulus Vape. Vous y trouverez des eliquides à votre goût et d’autres accessoires comme des résistances.